Le Miel des deux vallées : un produit exclusif pour 13*Pam Valais et Edelweiss Market

Le dernier acteur valaisan du commerce de proximité, le Groupe Claret, élargit constamment sa gamme de produits exclusifs en collaboration avec les producteurs de la région pour satisfaire la demande de «consommer local». Aujourd’hui, nous vous présentons le vigneron et apiculteur Elia Gabrieli, qui exploite la Cave du Lac à St-Léonard.

Elia Gabrieli, vous êtes vigneron et apiculteur. Comment ces deux disciplines se marient ?

Il s’agit de deux disciplines passionnantes, en contact direct avec la nature. Ce sont des activités assez chronophages basées sur la planification. Il faut avoir une organisation impeccable et prévoir beaucoup de place dans l’agenda.

Comment les caprices de la météo de cette année 2021 vous ont impactés ?

La saison 2021 a été la plus difficile que j’ai connu. La météo a eu un impact énorme sur mon exploitation qu’on peut résumer à +25% d’heures de travail et -60% de production.

Pourrions-nous déguster le miel valaisan cette année ? Quelle sera l'incidence sur le prix ?

La production de miel fût minime. La pluie récurrente et les basses températures ont empêché les abeilles de travailler au rythme normal. Dans certains ruchers, j’ai quand même pu récolter un peu de miel, mais la moyenne de l’exploitation reste très insatisfaisante. Une adaptation du prix est à prévoir, on connaît tous la loi de l’offre et de la demande.

La récolte de miel est faible, mais comment se portent les abeilles ? Sont-elles affaiblies à cause des conditions météo ou d'autres ennemis (maladies, parasites, pesticides) ?

En général, en Valais, les abeilles se portent bien. En effet, la santé de l’abeille est directement proportionnelle aux compétences de l’apiculteur : des traitements ponctuels et raisonnés contre le varroa destructor (ennemi n°1 de l’abeille mellifère), une analyse stricte de l’état sanitaire de la colonie, une estimation précise des réserves (miel et pollen) et, si nécessaire, des apports alimentaires conséquents. Comme je l’ai déjà dit, en Valais, grâce au travail impeccable des sections, la formation et la promotion apicole sont de très haut niveau.

″Le miel est le produit le plus altéré au monde. Il faut toujours être attentif à la qualité du miel que l’on achète. Le mieux c’est d’acheter les produits des apiculteurs locaux ou des magasins de proximité qui certifie la qualité du produit.″

Elia Gabrieli

Retrouvez des informations complémentaires sur le site internet officiel de la Cave du Lac